Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Formation • 22 January 2020

Formation : il est temps d'accélérer !

 

Le salarié, en poste ou non, prend conscience que les impératifs de transformation, sous l'impulsion des nouvelles technologies, mais aussi des générations émergentes de collaborateurs et une quête générale de sens, vont bouleverser quasiment tous les métiers.

Ce début d'année invite tout un chacun, en entreprise ou en quête d'emploi, à se familiariser avec une appli, celle du compte personnel de formation (CPF), ainsi qu'avec un vocabulaire. Blocs de compétences, Conseil en transition professionnelle ou CEP, Transition Pro, Opco, France Compétences… Il s'agit là de découvrir tout un dispositif mis en place depuis le 1er janvier et destiné à redynamiser, voire à accélérer l'acte de formation. Belle initiative, mais encore faut-il, dans le foisonnement de quelque 100.000 sessions de formation et 40.000 organismes prêts à les dispenser, apprendre à bien y voir clair. Dans l'articulation des possibilités de choix et de financement de la formation comme dans les propositions de coconstruction d'un programme avec un employeur quand ce dernier est prêt à abonder le CPF du salarié. L'enjeu en ligne de mire est d'importance puisqu'il s'agit, sur ce terrain,  « de passer de l'injonction il faut se former à l'envie d'apprendre » , rappelle Eric Albert, associé gérant d'Uside.

Compétences du futur et employabilité collective

Le salarié, en poste ou non, prend bien conscience que les impératifs de transformation, sous l'impulsion des nouvelles technologies, mais aussi des générations émergentes de collaborateurs et une quête générale de sens,  vont bouleverser quasiment tous les métiers . Face à ce phénomène inéluctable, il va falloir - tant au plan individuel que collectif - affûter la réactivité, fortement doper les aptitudes comportementales et surtout prendre des risques.

Bien entendu, sur ce terrain, pour nombre d'entreprises soucieuses de pérennité et de performance face aux enjeux actuels et surtout de demain, il s'agira aussi d'aller bien au-delà du CPF et de la gestion prévisionnelle des emplois. Et d'inclure la formation dans la stratégie même de l'entreprise afin de développer les compétences du futur et l'employabilité collective des collaborateurs. Les grands gagnants, à l'arrivée, seront ceux - salariés comme entreprises - qui auront su développer leur agilité, autrement dit su le mieux s'adapter au changement.

 

Source :  https://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/transformation/0602575096857-formation-il-est-temps-d-accelerer-334421.php