Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Fluvial • 31 January 2020

ST4W pour le suivi des transports fluviaux de palettes

 

Le projet européen ST4W vise à mettre en place une plateforme de suivi des palettes de bout en bout, pour favoriser le report modal vers le fluvial des transports de produits palettisés.

Élargir au transport de palettes le champ d’utilisation du transport fluvial, et développer ainsi le report modal pour ces transports palettisés, ne peut se faire qu’à condition de tracer de bout en bout la marchandise utilisant plusieurs modes de transport : c’est le constat de base d’où est parti le projet européen Interreg "Smart Tracking Data Network for Shipment by Inland Waterway" (ST4W), qui a tenu sa réunion de mi-parcours en juin 2019 à Paris.
Prévu pour la période 2017-2020, et financé par l’Union européenne à hauteur de 2,28 millions d'euros, ST4W est piloté par le centre de recherche belge Multitel, mais concerne aussi la France, les Pays-Bas et l’Allemagne. Le projet consiste à proposer un système de traçabilité hiérarchisée de la marchandise, accessible sur le cloud par les chargeurs, pour permettre la consolidation des transports fluviaux de palettes, et rendre accessible le transport par voie d’eau aux petits chargeurs.
"Le transport fluvial est généralement utilisé pour des lots importants de marchandises, avec rupture de charge, alors que les palettes sont transportées en direct, par petits lots, souligne Yves de Blic, chef de projet au centre de recherche Multitel. Pour une cargaison fluviale de charbon, la traçabilité n’est pas une priorité. Ça le devient quand un bateau transporte un grand nombre de palettes pour plusieurs clients différents : chacun veut savoir quelle palette est à quel endroit, et à bord de quel bateau ou quel camion. C’est le but de la plateforme que nous proposons".

"Extension à d’autres types de marchandises diverses comme les big bags ou les conteneurs"

’idée de ST4W n’est pas de suivre et de localiser sur une carte chaque palette, mais d’interconnecter différents systèmes existants pour agréger les données concernant chaque événement intervenu au cours du transport d’une palette : palette scannée, embarquée sur tel bateau, etc. La localisation se fait ensuite très simplement, car la position de l’entrepôt ou du quai de chargement est connue, et celle du bateau peut être obtenue facilement.
"Cela nécessite d’harmoniser les données et de les sécuriser afin de pouvoir les partager en choisissant les partenaires à qui nous voulons les confier, précise Yves de Blic. Il faut aussi intégrer dans la plateforme des informations sur le planning prévu, afin de pouvoir donner l’alerte si les prévisions ne sont pas respectées : horaire non tenu ou erreur de chargement, par exemple. Le but final est de pouvoir offrir une visibilité de la marchandise en continu".
Quelques transports de palettes, en milieu urbain principalement, se font déjà à bord de bateaux fluviaux. Sur la Seine, c’est le cas de transports de matériaux de construction pour le compte de Point P et Raboni. Mais la traçabilité n’étant pas jugée utile pour leurs activités, c’est le projet Fludis de livraison fluviale urbaine dans Paris, qui doit démarrer en septembre 2019, qui a été retenu comme projet pilote pour ST4W.

 

Source et suite: https://www.lantenne.com/ST4W-pour-le-suivi-des-transports-fluviaux-de-palettes_a48908.html