Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Mulhouse • Fluvial • 09 janvier 2019

Financement du Fluvial

 

L’augmentation du soutien Afitf à VNF suspendue en 2019 ?

 

Selon le projet de loi d’orientation sur les mobilités, l’Agence de financement des infrastructures de transport devait augmenter de façon significative son soutien au budget de Voies navigables de France en 2019. Une promesse non tenue, selon les professionnels du mode fluvial.

Rassemblé autour d’organisations professionnelles*, le collège des personnalités qualifiées au sein du Conseil d’administration de VNF s’élève contre le budget 2019 de VNF voté le 18 décembre. En ligne avec le projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM), l’apport de l’Agence de financement des infrastructures de transport (Afitf) devait en effet y être augmenté de 80 à 113 millions d'euros, abondé de nouveaux financements au titre d’opérations de modernisation programmées en 2019. "Ce complément n’apparaît plus. Le budget de VNF a été voté malgré ce coup de rabot et sans nous", déclare Christine Morel, présidente de la Commission fluviale de l’Union TLF. "Dans ces conditions, VNF ne pourra conduire aucune opération de développement en 2019 contrairement aux garanties réitérées de l’exécutif". Dans une "motion d’alerte" adoptée à l’unanimité moins les voix des représentants de l’État, le Conseil d’administration de VNF indique que "ce budget représente une rupture par rapport à la trajectoire financière annoncée et à sa soutenabilité, mettant ainsi en risque la filière fluviale française et en premier lieu VNF". Adressée au ministre des Transports, cette motion contient une demande de révision du budget en cohérence avec la LOM. 

Une augmentation justifiée 

Pour mémoire, la loi Mobilités prévoit une augmentation du soutien de l’Afitf de 80 millions d'euros en 2018 à 110 millions d'euros entre 2019 et 2022 puis jusqu’à 130 millions d'euros entre 2023 et 2027. Cette évolution est justifiée selon VNF en raison d’opérations de régénération lourdes "indispensables pour améliorer la fiabilité, la solidité et la résilience des infrastructures fluviales notamment sur la Seine".

 

"Le budget 2019 de VNF est une catastrophe au vu du retard pris par la France en matière fluviale"

Pour l’établissement public, cette augmentation doit permettre aussi "de mieux résister aux évolutions de plus en plus marquées des régimes hydrauliques – multiplication des crues exceptionnelles et étiages de plus en plus sévères – qui sollicitent davantage les infrastructures". La progression des crédits de l’Afitf en faveur de VNF s’appuie sur les préconisations du rapport du Comité d’orientation des investissements. Celles-ci tiennent compte en outre de la modernisation des méthodes d’exploitation du réseau fluvial par le gestionnaire d’infrastructures (téléconduite, automatisation…) sur la base d’un budget de 330 millions d'euros sur dix ans. 

Quid des autres engagements de la LOM 

Salué par toutes les composantes du Conseil d’administration de VNF, le projet de LOM confirme le soutien de l’État en faveur de plusieurs chantiers. Parmi eux apparaissent l’aménagement de la Lys mitoyenne entre les Hauts-de-France et le bassin de l’Escaut en Belgique, la mise au gabarit européen de l’Oise (projet Mageo) et au grand gabarit de la Seine amont entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine. Il confirme aussi la réalisation du canal Seine-Nord Europe avec la transformation de l’établissement public de l’État créé en mai 2017 en établissement public local. Ses autres volets concernent notamment l’intégration de la voie d’eau dans les plans de mobilité urbaine (ex-PDU) et la valorisation du domaine fluvial à travers plusieurs mesures. 

* Comité des armateurs fluviaux (CAF), Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF), Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA), France Nature Environnement (FNE) et l’Union TLF

 

Mercredi 26 Décembre 2018

 

Tags : agence de financement des infrastructures de transport de france (afitf)autfbudget 2019cafchristine morelcnbafluvialfneloi d'orientation sur les mobilités (lom)lysmageooiseseine-nordtlfvoies navigables de france (VNF)

 

Source:  https://www.lantenne.com/L-augmentation-du-soutien-Afitf-a-VNF-suspendue-en-2019_a45653.html