Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Soutenez les actions de l’AETL par la Taxe d’Apprentissage

Article • Marseille • Logistique • 25 August 2020

ID Logistics reste en croissance sur le premier semestre

 

Sans surprise, la croissance d’ID Logistics a accusé le coup au 2ème trimestre, après un début d’année sur la lancée de 2019 (+7,4% au T1, avec une croissance à deux chiffres à l’international et +3,5% dans l’Hexagone). Mais l’impact de la pandémie a finalement été mesuré pour le 3PL, avec un recul limité à -3% à l’échelon global au T2. En France, le confinement avait entrainé un fort décrochage en avril (-13,5%), avant un redressement en mai (-7,3%) et un retour dans le vert en juin (+3,2%), pour une performance trimestrielle de -5,9% (contre seulement -0,2% à l’international). « Ce deuxième trimestre a illustré la résilience de notre business model », commente Éric Hémar, Pdg d’ID Logistics, en faisant valoir la diversification du portefeuille clients du groupe (40% du CA en lien avec la production et la distribution alimentaire, et 20% dans le e-commerce, notamment) et son implantation internationale. Le tout permet à ID Logistics d’afficher un CA de 776 M€ au premier semestre, soit +2% à données comparables, notamment grâce au démarrage de 10 nouveaux sites dans le monde (dont 3 en France), sans compter plusieurs appels d’offres remportés. Par exemple en Pologne, le 3PL a mis en route un nouvel entrepôt de 65 000 m² pour Carrefour, tandis qu’aux Pays-Bas, c’est un nouveau site de 10 000 m² qui a démarré pour assurer la préparation de commandes de l’activité e-commerce du groupe Talpa. Toujours sur ce versant e-commerce, le 3PL mentionne l’accélération de sa collaboration avec l’un des poids-lourds mondiaux, avec un nouveau contrat en Allemagne et un tout premier en France. Et dans l’Hexagone, ID Logistics a été retenu par le laboratoire de cosmétiques Naos (et ses marques Bioderma et Institut Esthederm) pour gérer un entrepôt de 30 000 m² proche de Marseille, avec une possibilité d’extension. Sans préjuger de l’impact de la crise sanitaire en année pleine et à l’échelon global, ID Logistics réaffirme d’ailleurs son objectif d’ouvrir une quinzaine de sites dans le monde sur l’ensemble de l’année 2020.

Source : Supply Chain Magazine