Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Marseille • Logistique • 06 November 2019

Nîmes : un projet logistique et tertiaire attribué au duo Panhard Groupe/Bramont

Le choix devrait être entériné lors d'un conseil communautaire de Nîmes Métropole en février prochain. Le projet lauréat prévoit de dédier 30 % de la parcelle à des activités logistiques, et le reste à du tertiaire et de l'artisanat.

Le macro-lot de 30 hectares, situé sur la zone d'activité de Grézan (aménageur : SAT), devrait être attribué au constructeur national Panhard Groupe, associé au très discret opérateur local Bramont, apprend-on auprès de l'entourage d'Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole.

Le tandem Panhard/Bramont s'est retrouvé face à un autre duo languedocien, GGL (Montpellier)/Tissot (Nîmes), au terme de la consultation lancée par la collectivité. Le choix devrait être entériné lors d'un conseil communautaire en février.

Le projet lauréat prévoit de dédier 30 % de la parcelle à des activités logistiques, et le reste à du tertiaire et de l'artisanat. Les futurs preneurs ne sont pas à ce jour connus. Plusieurs noms circulent, comme Royal Canin ou Lidl, mais rien n'est conclu à ce jour.

Un lot initialement prévu pour Orchestra

Un pôle services et restauration est également prévu. Le site est en effet stratégique : « Il longe la 2X2 voies qui mène à la nouvelle gare TGV Nîmes Pont-du-Gard (qui entre en service mi-décembre, NDLR) et se trouve face au lycée agricole de Rodilhan », explique-t-on à Nîmes Métropole.

Côté calendrier, Panhard prévoit de commencer les travaux d'aménagement au 2e semestre 2021, après la phase dévolue aux autorisations et aux procédures administratives. Un calendrier jugé optimiste par des proches du dossier. Ce macro-lot, baptisé « Grézan 5 », avait été initialement fléché pour Orchestra, spécialiste de la mode enfantine et des articles de puériculture. Ce dernier, aujourd'hui placé en procédure de sauvegarde, a abandonné son projet de plateforme logistique.

Source : Les Echos.fr