Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Paris • Terrestre (Transport Routier) • 02 September 2020

Automobile L’Alliance poursuit sa route avec le Groupe CAT

 

Le nouvel accord signé pour 3 ans entre le Groupe CAT et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi porte sur un volume de 350 000 véhicules par an.

350 000 véhicules par an : c’est le volume d’activité que représente le contrat que le Groupe Cat a signé cet été avec l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pour assurer la logistique de distribution d’une large partie des véhicules commercialisés par ces marques en France et en Belgique. Cet accord qui court sur trois ans s’inscrit dans une collaboration de longue haleine, particulièrement avec Renault qui avait été à l’initiative de la création du Groupe Cat au tournant des années 60. En France, le spécialiste de la logistique des véhicules finis va ainsi continuer d’assurer la gestion portuaire des voitures produites à l’étranger et distribuées dans l’Hexagone à partir des ports du Havre, de Sète et de Saint-Nazaire (Cat étant implanté à Montoir-de-Bretagne). En Belgique, c’est au sein du port d’Anvers qu’opère le groupe, sachant que le volet distribution est ensuite assuré depuis Seneffe, au sud de Bruxelles, à la fois pour le volet stockage et pour les services associés proposés à l’échelle du Benelux (peinture, carrosserie, transformation et personnalisation des véhicules …). Et le rôle de Cat auprès des constructeurs de l’Alliance porte aussi sur d’autres flux intra-européens, comme la distribution vers la France des véhicules produits par les usines espagnoles de Palencia et Valladolid, en Castille-et-León, ou de ceux au départ de Sandouville, en Seine-Maritime, vers le Benelux. Non seulement ces prestations sont renouvelées, mais s’y ajoute la distribution vers la France des Clio produites dans l’usine slovène de Novo Mesto. Le renouvellement de cet accord d’envergure avec l’Alliance sur le périmètre France et Benelux intervient quelques mois après la signature d’un contrat pour la distribution en Allemagne, se félicite Edoardo Cumino, le directeur commercial du Groupe CAT.

Source : Supply Chain Magazine