Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Soutenez les actions de l’AETL par la Taxe d’Apprentissage

Article • Paris Nord • E-Commerce • 24 February 2021

Leroy Merlin signe avec Geodis pour ses produits volumineux en e-commerce

 

Le partenariat existant sur la région parisienne entre Leroy Merlin et Geodis en matière de logistique e-commerce a récemment été étendu à toute la France. Monté pour 3 ans minimum, l’accord confie au logisticien des prestations de préparation de commandes, de distribution et de logistique retour pour les références les plus volumineuses de l’enseigne, en s’appuyant sur deux plateformes logistiques en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France (une troisième est prévue dans les prochains mois pour couvrir le sud de l’Hexagone). Une partie des produits de Leroy Merlin continueront toutefois d’être expédiés depuis ses propres entrepôts de proximité. « Nous sommes l’un des seuls opérateurs français à proposer des activités de logistique et de distribution express dernier kilomètre en e-commerce, souligne Frédéric Pasqual, directeur général France de la branche Contract Logistics de Geodis. Nous allons ainsi pouvoir tenir la promesse client de Leroy Merlin, à savoir de livrer 99 % de ses commandes en ligne en J+1 ». Les clients de l’enseigne disposeront en outre d’une application mobile développée par le logisticien qui leur permettra de géolocaliser leur colis et de préciser leur préférence de livraison (domicile, voisin, point relais). Geodis s’attend à traiter plusieurs millions de commandes par an pour Leroy Merlin, le logisticien devant assurer 45 % de cette activité en plein expansion, les autres 55% relevant d’autres partenaires transport. « L’enseigne considérant qu’un tiers de sa croissance va passer par le digital, cette volumétrie devrait même doubler sur 2022 », conclut Frédéric Pasqual.

De gauche à droite : Olivier Vasseur, directeur des opérations logistiques chez Leroy Merlin France, et Frédéric Pasqual, directeur général Contract Logistics France/Maghreb de Geodis. © Geodis/Leroy Merlin

Source : SupplyChainMagazine