Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • E-Commerce • 02 April 2020

Radioscopie de l’activité e-commerce

 

94% des sites e-commerce en France sont toujours ouverts mais 76% ont enregistré depuis le début du confinement un recul des ventes, de plus de 50% pour la moitié d’entre eux. C’est l’un des résultats de l’enquête réalisée par la Fevad entre le 23 et le 25 mars auprès de 136 sites e-commerce B2C, B2B et C2C. Parmi ceux qui ont dû interrompre leur activité e-commerce, les enseignes magasins sont deux fois plus nombreuses que les pure-players. Certains secteurs s’en sortent mieux que d’autres, comme l’alimentaire, la téléphonie-informatique et les produits culturels et éducatifs. A l’inverse, la mode et l’équipement de la maison sont les catégories les plus impactées économiquement. La logistique est évidemment perturbée, ce qui a des conséquences sur les délais de livraison, rallongés dans 85% des cas. Il est à noter par ailleurs qu’un tiers des sites e-commerce proposent la gratuité ou des frais réduits pour la livraison des commandes à domicile pour pallier la fermeture des points retraits. La situation actuelle de l’e-commerce est très fragile : 40% des sites marchands déclarent avoir déjà des difficultés d’approvisionnement et 48% s’attentent à ce que cela se produise. Plus généralement, près de 40% des sites e-commerce ont répondu qu’ils ne pourront résister économiquement au-delà de trois mois dans une telle situation. 20% ont préféré ne pas se prononcer...

 

Source : Supply Chain Magazine