Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Technologie & Innovation • 10 juillet 2019

Innovation. Chez Chéreau on refroidit à l’hydrogène

L’entreprise sud-manchoise, Chéreau, vient de sortir un prototype de son semi-remorque à hydrogène. Il sera en testé jusqu’au mois d’octobre 2019

C’est une première mondiale. Après trois années de travail, l’entreprise sud-manchoise, Chéreau, avec l’aide de partenaires, vient de sortir un prototype de semi-remorque frigorifique fonctionnant à l’hydrogène.

L’entreprise de 1 000 employés a ainsi réétudié l’aérodynamisme pour diminuer la consommation à 2 l/100 km. Elle a imaginé une carrosserie en composites et a revu l’alignement des châssis pour l’alléger. Pour l’isolation, elle a choisi un système par le vide.

Pour le groupe frigorifique, le moteur diesel, habituellement utilisé, a été supprimé. Les coffres qui contiennent généralement des palettes sont remplis par trois piles à combustible qui permettent de fabriquer l’électricité nécessaire au refroidissement et des batteries.

Les trois piles à combustible qui permettent de produire l’électricité à partir de l’hydrogène

Ce mercredi 4 juillet, les clés du prototype ont été remises aux Transports Malherbe. Ils vont le tester jusqu’à fin octobre. Chéreau suivra le véhicule à distance et le verra tous les week-ends pour de potentiels ajustements. Le prix global, tous partenaires confondus, s’élève à 5,5 millions d’euros.

Source : Ouest France