Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Technologie & Innovation • 02 May 2019

Fretlink lève 25 millions d'euros !

 

Décidément les start-ups du transport ont le vent en poupe : après plusieurs levées de fonds spectaculaires (Shippeo, Everoad...) c'est aujourd'hui Fretlink, qui lève, 3 ans après sa création, 25 millions d'euros. Une enveloppe confortable pour atteindre les objectifs particulièrement ambitieux qu'elle s'est fixés. En effet, cette société de 80 personnes a multiplié par 10 son chiffre d'affaires en un an, passant de 1,4 M€ en 2017 à 15 M€ en 2018. Mais elle n'entend pas s'arrêter en si bon chemin et espère atteindre 150 à 200 millions d'euros de CA d'ici fin 2020. « Les attentes des supply chains ont évolué. Et la technologie aussi. Dans les années à venir, l'automatisation et la centralisation des opérations de transport routier de marchandises vont profondément bouleverser les usages et, de façon plus générale, la façon dont est organisée le secteur et dont ses acteurs collaborent » explique Paul Guillemin, CEO et Co-Fondateur de Fretlink. Les principaux investisseurs sur ce tour de table sont Edenred Capital Partners, structure de Venture Capital adossée au groupe Edenred, ainsi que TIP, spécialiste de solutions de location, d'entretien et de réparation de semi-remorques. La présence d'Edenred Capital Partners et de TIP permettra à Fretlink d'enrichir sa plateforme de services. Par exemple l'achat de camions, d'équipements et accessoires à prix réduits, l'optimisation de la gestion des frais de carburant, l'accès à des services facilitant le quotidien des chauffeurs, figureront parmi les avantages qui seront proposés sur cette plateforme. La start-up opère déjà dans 22 pays européens depuis 2018, mais souhaite s'ouvrir davantage. C'est ainsi qu'elle confirme l'ouverture de 3 nouveaux bureaux européens dès 2019 : en Allemagne, en Belgique et en Pologne. Une centaine de recrutements seraient prévus d'ici 2020.Plusieurs nominations importantes seraient d'ailleurs sur le point d'être annoncées.

Source:  SupplyChain-Village