Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Fluvial • 26 February 2019

Nouvelle baisse du trafic des conteneurs en fluvial en 2018

 

Le phénomène commence à devenir inquiétant. Comme en 2017, le trafic fluvial de conteneurs exprimé en Equivalent Vingt Pieds (EVP) en France est en recul et la décroissance s’est même aggravée (-6,3% contre -2,4% en 2017). L’explication avancée par Voies Navigables de France (VNF) est très différente de celle d’il y a un an (voir NL 2660), où le ralentissement de trafic se concentrait sur les bassins Seine-Oise et Rhône-Saône. En 2018, la décroissance est attribuée à la « forte dégradation de l’activité des lignes conteneurisées sur le bassin rhénan » (-34,8%), fortement perturbée par des étiages prolongés (basses eaux) dus aux aléas climatiques. Selon VNF, hors Rhin, le trafic fluvial de conteneurs enregistrerait même une croissance de + 2,8%. Toujours handicapé par des difficultés de manutention sur le port de Fos liées au partage des mêmes quais pour le chargement et déchargement des navires (maritimes) et des bateaux (fluviaux), le bassin Rhône-Saône accuse néanmoins aussi un recul de 2,8% de son trafic (un peu plus de 84.000 EVP). En revanche, celui du bassin Nord-Pas-de-Calais a connu une hausse particulièrement élevée (+16%), avec une intensification des navettes fluviales (109.000 EVP). Quant au bassin Seine-Oise, le trafic est stable (-0,2%), avec 263.000 EVP.

Source: SupplyChain Magazine