Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Actualité • 11 November 2018

Succession en cours chez TLF...

 

Deux pointures seraient sur le point d'être nommées à la présidence de l'Union TLF pour succéder à Claude Blot : Éric Hémar, président d’ID Logistics, devrait prendre la présidence, et Jean-Pierre Sancier, directeur général du groupe STEF, la vice-présidence. 

Selon des informations que l’Officiel des Transporteurs s’est procurées, la succession de Claude Blot à la tête de l’Union TLF est quasiment finalisée. La présidence de l’organisation patronale devrait revenir à Éric Hémar, président d’ID Logistics. Ce dernier devrait être rejoint, à la vice-présidence, par Jean-Pierre Sancier, directeur général du groupe STEF. Deux grandes pointures du secteur en passe de succéder aux deux "poids lourds" qu’ont été Claude Blot et, juste avant lui, Yves Fargues, tous titulaires de CV haut de gamme, avec la fréquentation de grands groupes : Geodis pour Éric Hémar, Transalliance pour Claude Blot, Gefco pour Yves Fargues et, donc, STEF pour Jean-Pierre Sancier.

À la recherche d'un délégué général

Éric Hémar tient les rênes du groupe ID Logistics, qu’il a fondé en 2001. Âgé de 55 ans, cet énarque, ancien magistrat à la Cour des comptes,a auparavant fréquenté les cabinets ministériels (conseiller technique à l’Équipement en 1993) avant de rejoindre Geodis en 1995, comme secrétaire général puis directeur de la logistique. Il est aujourd’hui à la tête d’un groupe présent dans 17 pays, qui emploie 19 000 salariés(1,3 Md€ de CA en 2017) et dont il détient 53 % de la holding.

Jean-Pierre Sancier occupe pour sa part le poste de directeur général du groupe STEF depuis 2012. Âgé de 63 ans, ce fils de transporteur – son père, Michel, a créé les Transports Sancier en 1955 – est titulaire d’un diplôme de Sup de Co Bordeaux. Entré chez TFE à la sortie de ses études, il a rejoint TFE comme directeur de site puis directeur régional. Jean-Pierre Sancier pilote aujourd’hui – avec 237 implantations – le premier groupe européen de transport frigorifique (CA 2017 : 2,9 Md€ et plus de 16 000 salariés).

À noter que le mandat de Claude Blot s’achève normalement à la fin de cette année… et que, selon nos informations, l’Union TLF finalise actuellement le recrutement d’un délégué général.

Source:  https://www.actu-transport-logistique.fr/routier/lunion-tlf-la-succession-est-en-marche-510785.php