Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Actualité • 08 June 2020

Insertion professionnelles des jeunes diplômé.e.s : La crise du Covid19 aura-t-elle un impact négatif ?

La situation sanitaire fait peser de lourdes inquiétudes pour les étudiants. Baisse potentielle des contrats d'apprentissages, insertion professionnelle incertaine... La promotion 2019 doit-elle s'inquiéter de ne pas trouver d'emploi suite à son diplôme ?

2018, une promotion privilégiée ?

La promotion 2018 des Bac+5 avait profité d'une bonne insertion professionnelle puisque 85% d'entre-eux ont trouvé un emploi dans les 12 mois suivant l'obtention de leur diplôme et étaient en moyenne 6,5% mieux rémunéré que la promotion 2017.

Cependant 43% n'ont pas obtenu le statut de cadres et 31% sont en CDD ou en contrat d'intérim, et 20% affirme occuper un "job alimentaire".

2019, l'incertitude face à une situation économique complexe

Pour le mois d’avril 2020, l’Apec constate une chute des offres d’emploi destinées aux jeunes diplômé·e·s de 69 % par rapport à avril 2019. Pour l'ensemble des cadres, cette chute est de 62 %. L'informatique, la recherche et le développement, el conseil aux entreprises et l'ingénieurie - qui représentent à eux seuls la moitié des emplois proposés aux jeunes - enregistrent également une forte baisse du nombre d'embauche.

Les 50 000 embauches de jeunes diplômés prévues par l'APEC sur l'année 2020 ne se feront pas.

 

Si l'insertion de la promotion était plutôt bonne, les difficultées auxquelles elle faisaient face risquent d'être fortement accentuées par la crise sanitaire du Covid19.

Une baisse des offres d'emploi ouvertes aux jeunes diplômés

On ne peut qu'espérer que la sortie de la crise sera synonyme d'un grand nombre d'offresd'emploi, car même si la situation financière ne semble pas idéale pour les entreprises, évoluer d'autant plus nécessaire après une telle période.

 

Source :

https://corporate.apec.fr/home/espace-medias/covid-19-et-insertion-profession.html#xtor=EPR-1584