Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Divers • 25 February 2019

Le référentiel RSE testé par des membres du Club Déméter

 

Sept entreprises membres du Club Déméter Logistique Responsable ont fait partie des volontaires pour tester durant 5 mois le référentiel RSE en logistique lancé par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire à la fin septembre 2018. Il s’agit de Carrefour, Chep, Coca-Cola, FM Logistic , Kuehne + Nagel, Martin Brower et Stef. A l’issue de ces tests, le Club a mené son enquête pour faire une synthèse globale de leur appropriation du référentiel. Il en ressort à l’unanimité que cette boîte à outils présente un intérêt majeur pour la profession, avec un contenu très opérationnel permettant de structurer une solide démarche RSE sur-mesure. Six des sept entreprises, qui en tant que membres du Club Déméter sont toutes engagées depuis longtemps dans une démarche RSE, ont considéré que le référentiel permettait de légitimer et de crédibiliser leurs engagements dans ce domaine. La mini-enquête de Déméter révèle par ailleurs une différence d’appréciation entre prestataires et donneurs d’ordres. Les premiers semblent avoir une meilleure appréciation de la facilité d’usage du référentiel RSE, et des actions directes qu’il est possible d’engager dans ce cadre. Au chapitre des améliorations à y apporter, le Club Déméter fait remarquer que les enjeux du référentiel intégrant la notion « d’achats responsables », ainsi que les indicateurs afférents, pourraient être davantage approfondis, notamment en ce qui concerne la prise en compte de la RSE dans les appels d’offres des clients.

Voir le référentiel RSE et ses 5 fascicules: 

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/referentiel-responsabilite-societale-des-entreprises-rse-en-logistique

Dans le fascicule 2 du référentiel RSE en logistique, la « matrice de matérialité » est ou outil qui permet d'identifier et de hiérarchiser ses propres enjeux en matière de RSE, entre les « quick wins » et les enjeux à plus fort impact.