Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Blois • Transport Urbain • 04 November 2021

Chronopost verdit ses livraisons dans 24 nouvelles villes

 

Après le Grand Paris en 2019 et 16 autres métropoles en 2020, Chronopost étend à 24 nouvelles villes françaises* ses livraisons en véhicule à faibles émissions (vélo cargo, véhicule électrique ou GNV, etc.).

Pour cela, l’expressiste a étoffé sa flotte de quelque 360 nouveaux véhicules de ce type, pour aujourd’hui dépasser le millier. En deux ans, la part de ses colis livrés en véhicule faibles émissions est déjà passée de 0 à 20 %, et l’objectif de Chronopost est d’atteindre les 50 % en 2025. « Nous livrons environ 1 million de colis par jour. Du fait de notre position de leader du transport de colis express en France, il est essentiel pour nous de réduire notre empreinte environnementale et de créer un effet d’entrainement pour la profession », indique Martin Piechowski, le président de Chronopost, en soulignant que cet engagement n’est pas nouveau puisqu’entre 2015 et 2020, les émissions de CO2 par colis ont déjà été réduites de 25 %. Depuis le mois d’octobre, la société opère aussi chaque jour sur le territoire une soixantaine de liaisons routières moyenne et longue distance avec des poids lourds GNV ou bioGNV, et l’objectif est que cela concerne 20 % de l’ensemble de ses liaisons routières à l’horizon 2025. « Ces poids lourds prendront le relais des modèles diesel utilisés jusqu’à présent pour acheminer les colis depuis nos hubs situés en périphéries des villes et nos agences situées en centres-villes ou à proximité, souligne Chronopost. Grâce à ce changement, de plus en plus de colis seront pris en charge par des véhicules à faibles émissions sur l’intégralité de la chaîne de transport, de la collecte à la livraison, en passant par l’acheminement longue distance ». Et la démarche de la société s’inscrit dans la politique de livraison responsable de sa maison mère, GeoPost/DPDgroup, filiale du Groupe La Poste : il y a tout juste un an, celle-ci s’est engagée à livrer 225 villes européennes avec des véhicules ‘propres’ d’ici 2025. AD

*Albi, Annecy, Avignon, Brive, Caen, Grenoble, Le Mans, Metz, Mulhouse, Nancy, Narbonne, Nîmes, Orléans, Pau, Perpignan, Poitiers, Quimper, Reims, Saint-Brieuc, Tours, Troyes, Valence, Valenciennes et Vannes.

Source : SupplyChain Magazine

Crédit Photo : www.chronopost.fr