Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Soutenez les actions de l’AETL par la Taxe d’Apprentissage

Article • Bayonne • Ferroviaire • 06 March 2020

Britanny Ferries mise sur le ferroutage entre Cherbourg et Bayonne

 

La compagnie maritime française Britanny Ferries annonce le lancement en 2021 d’une ligne de ferroutage entre le port de Cherbourg (Manche) et Mouguerre, près de Bayonne. Celle-ci reliera des terminaux multimodaux à aménager d’ici là, celui de Cherbourg tirant avantage des flux rouliers assurés par les services ferry transmanche et Irlande, celui de Mougeurre de sa capacité à accueillir une rame de train de 750 m. Le premier sera financé à hauteur de 7 M€ par la région Normandie, le département de la Manche, la communauté d’agglomération du Cotentin et l’Europe. Le second terminal implique un investissement de plus de 30 M€ de Brittany Ferries, pour assurer sa construction et l’acquisition de wagons et de la technologie de ferroutage Lohr Railway System développée par le spécialiste alsacien. En rythme de croisière, la compagnie maritime estime que 20 à 25 000 unités de transport intermodal (UTI) pourront être acheminées chaque année depuis/vers le port de Cherbourg, sur la base de 336 rotations/an avec près de 80 UTI transportés par jour. Britanny Ferries entend exploiter deux sillons sur l’itinéraire, avec un départ quotidien à chaque extrémité du dispositif 7 jours sur 7. La compagnie assurera la commercialisation de ce service multimodal de bout en bout entre les ports du sud de l’Angleterre et Mouguerre via le port de Cherbourg, qui cible la clientèle des lignes maritimes directes Irlande-Cherbourg ainsi que les acteurs de l’hinterland du port normand. Avec ce service, Britanny Ferries entend diversifier son offre, réduire le nombre de tracteurs routiers transportés au profit des remorques, anticiper les contraintes réglementaires en matière environnementale, et consolider sa position sur les longues lignes entre les îles anglo-celtiques et l’Espagne. Côté Ports de Normandie, le gestionnaire public des ports de Caen-Ouistreham, CheProjet d’implantation du terminal intermodal de Mouguerre.

Source : SupplyChain Magazinerbourg et Dieppe, il s’agit d’accueillir des navires plus grands, de consolider/élargir son hinterland… et de répondre aux enjeux du Brexit.