Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Soutenez les actions de l’AETL par la Taxe d’Apprentissage

Article • Paris Nord • Transport Urbain • 18 November 2020

Vers une meilleure gestion des flux franciliens

 

Tous les ans, 217 millions de tonnes de marchandises arrivent ou partent d’Ile-de-France et ce flux est transporté à hauteur de 4 % par le rail, 6 % par le fluvial et 90 % par la route.

Les problématiques de transport et de logistique liées aux hausses de flux de marchandises et de colis à livrer ne sont pas une fatalité en Ile-de-France. C’est en résumé le message qu’ont tenu à faire passer les intervenants à un webinaire, la semaine dernière, dans le cadre du salon Autonomy Digital. Ils ont rappelé que des solutions permettaient d’optimiser les process existants et que la région s’impliquait déjà depuis des années dans le développement de nouvelles offres ou solutions de désengorgement. « Les algorithmes de notre plateforme collaborative transport permettent d’optimiser les chargements et les trajets, a ainsi rappelé Nicolas Lubeth, directeur général d’Ontruck France. Au cours des 30 derniers mois, les kilomètres à vide effectués par les chauffeurs utilisateurs de notre solution sont passés en moyenne de 25 % à 21 %. » La société Vianova a indiqué de son côté qu’elle avait vocation à faciliter la collaboration entre collectivités locales et opérateurs transport, sa plateforme permettant d’agréger et d’analyser en temps réel les flux de données de circulation. «Nos utilisateurs peuvent donc optimiser leur politique de circulation et réaliser du geofencing », a noté Thibaud Febvre, co-fondateur et directeur exploitation de Vianova. Le Conseil régional d’Ile-de-France a fait savoir pour sa part qu’il cherchait à optimiser les opérations de fret et de logistique sur son territoire depuis au moins 2018. C’est à cette date qu’il a lancé un plan stratégique en la matière, doté d’une enveloppe de 50 M€ sur trois ans, et destiné à soutenir l’intégration du mode fluvial dans les chaînes logistiques, à favoriser l’adoption d’énergies propres et à soutenir l’émergence de solutions innovantes pour anticiper la logistique du futur. Au printemps 2019, la région a ainsi signé deux conventions de soutien financier en faveur du développement du fret et de la logistique fluviale avec Voies Navigables de France. Dernièrement, elle a aussi dévoilé la liste des 22 projets lauréats de son appel à manifestation d’intérêt ‘Accompagnement des Territoires’. Portant sur la logistique fluviale, la transformation de fonciers urbains en sites logistiques ou encore l’économie collaborative, ces projets pourront bénéficier d’une enveloppe globale de subventions de 7,7 M€. « Notre approche se veut pragmatique et holistique », a souligné Nathalie Granes, responsable fret et solutions innovantes au Conseil régional d’Ile-de-France.

Souce : SupplyChain Magazine