Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Technologie & Innovation • 06 March 2019

Le drone de fret et ses 24 rotors

 

Le projet de drone dédié au fret, dénommé Valkyr, ainsi que la technologie développée par la start-up toulousaine EVA, viennent d’être récompensés au Global Forum 2019 de Los Angeles. L'engin, qui ressemble à un avion miniature, peut convoyer 10 kg de charge utile à 200 km/h.

La start-up toulousaine EVA (Electric Visionary Aircrafts), qui travaille sur des taxis volants électriques autonomes, indique qu’elle va sortir à très court terme une version dédiée au transport de fret, appelée Valkyr. Le drone, qui ressemble à un petit avion modèle réduit, mesure 2 m de long pour 1 m de large avec des ailes rabattables. Ses 24 rotors permettent d’assurer une bonne stabilité en vol ainsi qu’un décollage et un atterrissage vertical. Le Valkyr peut convoyer 10 kg de charge utile à vitesse maximale de 200 km/h. Il dispose d’une autonomie maximale d’une heure. Le projet, ainsi que la technologie développée par EVA, viennent d’être récompensés à l'occasion du Global Forum 2019 de Los Angeles, le rendez-vous annuel organisé par le réseau international Cleantech Open (soutien à l’innovation*).

Décongestionner les centres-villes

La jeune entreprise EVA, créée en 2017 et basée à l’aérodrome de Toulouse-Francazal, s’est donnée pour ambition de "révolutionner" le transport de personnes et décongestionner les centres-villes et leur périphérie en concevant un taxi aérien, le X01, doté de la technologie eVTOL (electric vertical take-off and landing). Mais cette technologie peut naturellement répondre aux exigences du transport de fret urgent, ou sur des zones difficiles d’accès. "Le Valkyr a été développé à la demande de clients asiatiques qui, bien qu'intéressés par le transport de passagers, souhaitaient également une solution logistique rapide basée sur notre technologie. Ses 24 moteurs lui garantissent une stabilité sans équivalent avec un volume d'emport important et surtout protégé de l'extérieur. Ses ailes pliantes, véritable signature d'EVA, lui offrent un caractère compact essentiel.Nous pensons enregistrer déjà une centaine de commandes cette année en logistique mais aussi en surveillance pour des missions de secours ou lutte contre les incendies", déclare Olivier Le Lann, directeur général et cofondateur d'EVA.

Des prototypes de Valkyr sont en cours de montage et la société espère effectuer ses premières livraisons dès cette année pour les marchés asiatiques ainsi qu’en Californie. Olivier Le Lann, qui est un ancien de Tesla, n’a cependant pas abandonné son ambition initiale : les premiers essais pour le taxi aérien X01 sont prévus en 2020.

* Cleantech open France est un programme d'identification et d'accompagnement de startups et PME dans les domaines de l’énergie et la mobilité notamment, avec le soutien de trois Ministères, de Bpifrance ou encore de l’Ademe.

Source : SupplyChain Magazine et ACTU Transport Logistique