Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Combiné • 12 November 2018

VIIA inaugure sa liaison Calais/Turin

 

VIIA vient de porter à quatre le nombre d’autoroutes ferroviaires qu’elle exploite grâce à la mise en service de la nouvelle liaison Calais-Turin le 6 novembre 2018. La desserte de cette ligne passera à deux allers-retours quotidiens à compter de septembre 2019.

C’est avec un léger retard sur le calendrier originellement prévu que VIAA a inauguré sa quatrième autoroute ferroviaire le 6 novembre 2018. La mise en service de la nouvelle liaison Calais-Orbassano (Turin) était en effet initialement prévue au cours de la seconde quinzaine de septembre 2018. La fréquence envisagée était alors d’un aller-retour quotidien, assuré côté français par Fret SNCF et Mercitalia (ex-Trenitalia – NDLR) côté italien. Ce service déployé sur une distance de 1 150 km couverte en 18 heures comprend finalement trois allers-retours hebdomadaires pour commencer. Cela devrait permettre de transférer non moins de 31 000 camions de la route vers le rail. Puis l’augmentation des fréquences permettra de passer à deux allers-retours par jour à compter de septembre 2019.

Taux de remplissage élevés attendus

Commentant l’extension de son réseau d’autoroutes ferroviaires, Thierry Le Guilloux, président de VIIA (opérateur d’autoroutes ferroviaires du groupe SNCF), souligne que "cette nouvelle ligne d’autoroute ferroviaire entre Calais et Turin Orbassano s’ajoute à la desserte de la ligne existante de l’Espagne. C’est la concrétisation des efforts des équipes de VIIA, mais aussi du port de Calais et de Fret SNCF, et une excellente nouvelle pour le développement du transport de semi-remorques en mode non accompagné en Europe". Avant d’ajouter "qu’il s’agit pour nous de développer de nouveaux services sur les deux terminaux de Calais et Orbassano (Italie) et d’améliorer leur rentabilité. Nous attendons par ailleurs des taux de remplissage de 85 à 90 % pour cette nouvelle ligne".

Également présent à l’inauguration sur le terminal de Calais, Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, s'est pour sa part "réjoui de pouvoir fournir la solution technique à cette volonté grandissante des entreprises de transporter leurs marchandises de façon écologique. C'est une solution d'avenir qui va se développer au plan européen car à partir de Calais, nous pensons pouvoir aller au nord du Royaume-Uni, en Scandinavie et en Allemagne".

Progression des tonnes de CO2 économisées

En prolongement de la mise en place de sa quatrième autoroute ferroviaire, la filiale de SNCF Logistics va pouvoir pousser plus avant ses atouts au plan écologique. Car c’est une nouvelle progression des tonnes de CO2 économisées qui est attendue. Elle devrait porter sur 37 200 tonnes en année pleine grâce à la mise en place de la nouvelle liaison. Ces économies s’ajouteront à celles, déjà effectives, sur les trois autres autoroutes ferroviaires : 5 100 tonnes de CO2 sur Aiton-Orbassano, 51 516 tonnes sur Bettembourg-Le Boulou (trois allers-retours par jour) et 45 000 tonnes attendues dès 2020 sur Calais-Le Boulou.

 

source: https://www.actu-transport-logistique.fr/ferroviaire/autoroutes-ferroviaires-viia-inaugure-sa-quatrieme-liaison-calaisturin-510781.php