Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Fluvial • 08 November 2019

Liebherr-Mining Equipment prolonge son expérimentation fluviale

L’expérimentation d’un report modal massif de la route vers la voie fluviale menée depuis juin par la société Liebherr-Mining Equipment Colmar (voir NL 2984) va se poursuivre jusqu’en 31 décembre 2020. A l’origine, elle devait durer jusqu’au 31 mai 2020 mais les résultats ont été jugés très positifs par les différentes parties prenantes du projet. « Il n’y a aucune raison pour que l’on fasse marche arrière après » anticipe déjà Marc Lagarde, External Logistics Manager chez ce spécialiste de la conception et la fabrication de grosses pelles hydrauliques destinées à l’industrie de l’extraction minière (jusqu’à 12 m de long, 5 m de large, 5 m de haut et une centaine de tonnes). Rappelons que depuis le 1er juin, l’intégralité des machines fabriquées à Colmar et à destination d’un port d’embarquement (60% des flux à Anvers et 40% à Zeebrugge) sont expédiées via la voie fluviale depuis le port de Colmar-Neuf-Brisach, à raison d’une barge hebdomadaire. D’ores et déjà, un certain nombre de procédures sont en cours d’élaboration (en cas de basses eaux notamment) et la possibilité de transporter en même temps d’autres types de marchandises que ces machines (colis, conteneurs) est à l’étude. L’idée est aussi d’associer un plus grand nombre de chargeurs locaux à cette initiative pour la rendre encore plus avantageuse économiquement. « Il faut des barges pleines pour donner du sens au projet », souligne Marc Lagarde. Cette nouvelle organisation ne coûte pas plus cher que le schéma initial 100% routier. A ce jour, 18 barges transportant 51 machines ont réalisé le trajet soit une économie de 149 000 km par la route, 305 t de CO2 (équivalent de 283 camions et 9 400 t). Un vent d’optimisme souffle sur le transport multimodal !

18 barges transportant 51 machines construites par Liebherr-Mining Equipment Colmar ont déjà effectué depuis juin le trajet en barge fluviale depuis le port de Colmar-Neuf-Brisach vers Anvers et Zeebrugge.

source : Supply chain magazine