Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Article • Bureau • Terrestre (Transport Routier) • 28 May 2019

Amazon encourage ses salariés à monter leur société de transport

Amazon veut développer son programme de livreurs partenaires aux États-Unis et encourage en ce sens ses salariés à créer leur propre structure en leur proposant diverses aides, notamment financières.

Présentée comme une extension de son programme "Delivery Service Partner", Amazon prend aux États-Unis une nouvelle initiative visant à assister certains de ses employés désireux de créer leur propre entreprise. La firme de Jeff Bezos s'engage en effet à aider financièrement certains d'entre eux à monter leur société de transport. Les coûts liés à la création de cette structure pourront ainsi être pris en charge par Amazon jusqu'à 10 000 €, tandis qu'une prime équivalente à trois mois de salaire brut pourra également être accordée à ces anciens salariés. 


De cette manière, les principaux freins à la création d'entreprise seraient levés et les salariés du géant de la distribution en ligne en quête d'aventure entrepreneuriale pourront commencer à livrer des colis pour Amazon à leur compte. La firme garantira aux salariés ayant bénéficié de ce programme "un volume de livraisons conséquent", sans que l'on sache exactement combien de colis ou quel chiffre d'affaires cela représente, pas plus que la durée pendant laquelle ce volume de livraisons sera garanti.

On sait en revanche qu'en plus de l'aide financière apportée, les participants au programme se verront offrir la possibilité d'utiliser les technologies de livraison d'Amazon pour gérer leur logistique, et pourront acheter des camions de livraison aux couleurs de la firme à un prix préférentiel.
 

Objectif : réduire les délais de livraison Prime


La plupart des salariés d'Amazon peuvent profiter de ce programme, à l'exception des employés de la chaîne de distribution Whole Foods (rachetée par Amazon en juin 2017). Ouvert l'an dernier, le programme "Delivery Service Partner" aurait déjà débouché sur la création d'environ 200 entreprises de transport. La mise en place de ces mesures incitatives montre qu'Amazon veut accélérer les choses et est en manque de transporteurs pour accompagner la perpétuelle montée en charge de son activité.

On ne sait pas combien de subventions seront accordées par Amazon au total, ni si ce genre de programmes seront à terme ouverts dans d'autres pays. Mais, de cette manière, Amazon espère pouvoir réduire les délais de livraison offerts aux clients Prime de deux à seulement un jour à travers tous les États-Unis. 

source : les numériques.com / Amazon