Contactez-nous au
07 60 00 75 76

Soutenez les actions de l’AETL par la Taxe d’Apprentissage

Article • Bureau exécutif • Actualité Partenaire AETL • 04 March 2021

Alternance : les aides sont prolongées jusqu’à la fin mars

Comme l’avait annoncé en début d’année Elisabeth Borne, ministre du Travail, les aides en faveur de l’alternance pour tout contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sont prolongées jusqu’au 31 mars prochain.

Deux nouveaux décrets publiés au Journal officiel du 27 février dernier viennent traduire officiellement l’annonce de la ministre du Travail. Ils actent ainsi le prolongement, dans les mêmes conditions, des aides exceptionnelles en faveur de l’alternance. Sont concernés uniquement les nouveaux contrats d’apprentissage ou de professionnalisation conclus avec des jeunes de moins de 30 ans entre le 1er et le 31 mars 2021. Les montants de ces aides restent inchangés : 5 000 ou 8 000 euros maximum en fonction de l’âge de l’alternant au moment de la signature du contrat.

Concernant les contrats d’apprentissage, l’aide est attribuée :
- pour les entreprises de moins de 250 salariés en vue de la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau 5 (bac+2) et plus au niveau 7 (master) du cadre national des certifications professionnelles.
- pour les entreprises d’au moins 250 salariés, en vue de la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 (master) du cadre national des certifications professionnelles.

La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) a confirmé qu’une entreprise était susceptible de bénéficier de l’une de ces aides pour tout contrat d’alternance conclu avec un jeune de moins de 30 ans au plus tard le 31 mars 2021, même si la prise de poste effective du jeune est postérieure, sans qu’il n’y ait de délai maximum à respecter entre la date de conclusion du contrat et sa date d’entrée.

Source : www.decisionatelier.com